Vous souhaitez entretenir votre chaudière ? Vous ne savez pas quand le faire ? Pas de panique. Nous mettons à votre disposition cet article pour vous fournir des informations pertinentes à propos de l’entretien de votre chaudière.

Quel est le bon moment pour entretenir sa chaudière ?

Le moment de l’entretien est déterminé par le fait que votre chaudière produit ou non de l’eau chaude sanitaire.

La chaudière produit de l’eau chaude sanitaire

Si votre chaudière produit de l’eau chaude sanitaire, il n’y a pas de moment idéal pour faire l’entretien car la chaudière fonctionne toute l’année.

La chaudière ne génère pas d’eau chaude sanitaire

Si la chaudière est juste responsable du chauffage, il est préférable de faire l’entretien avant la saison estivale. Pendant l’été, la chaudière n’est pas opérationnelle, et pendant qu’elle ne l’est pas, l’humidité s’accumule dans le corps de chauffe de la chaudière. Lorsque l’humidité et les sous-produits de combustion se combinent, ils forment un mélange corrosif qui endommage les matériaux.

Pourquoi l’entretien de votre chaudière est obligatoire ?

L’entretien de votre chaudière est crucial puisqu’il assure votre sécurité tout en vous permettant de faire des économies.

En effet, une chaudière négligée pose d’importants problèmes de santé car, en l’absence d’entretien, elle dégage du monoxyde de carbone, un gaz toxique extrêmement dangereux s’il est respiré. En cas de fuite ou de dysfonctionnement d’une chaudière fonctionnant au gaz ou au fioul, il y a un risque d’inflammabilité.

Par ailleurs, une chaudière bien entretenue vous permet d’économiser jusqu’à 12 % sur l’énergie combustible, de multiplier par 3 la durée de vie de vos équipements et de réduire par 5 les risques de dysfonctionnement.

Lors de l’entretien, que doit rechercher le professionnel ?

Plusieurs aspects doivent être vérifiés par le professionnel lors de l’entretien :

  • Les éléments de raccordement
  • L’étanchéité du système d’évacuation des fumées
  • Les facteurs de sécurité
  • Les joints d’étanchéité
  • Les réglages de votre chaudière
  • L’entretien du ventilateur
  • La réalisation d’un test de monoxyde de carbone
  • La température des fumées
  • Les performances environnementales de votre appareil

Obligation légale  

La réglementation sur l’entretien des chaudières ne présente aucune sanction en cas de non-entretien de votre chaudière ; cependant, si vous êtes propriétaire, en cas de dommages liés au dysfonctionnement de votre chaudière, les assurances, avant toute indemnisation, exigent le certificat d’entretien, qui doit avoir moins d’un an. Si vous êtes locataire, le propriétaire a le droit de récupérer les frais d’entretien sur votre dépôt de garantie si vous n’entretenez pas la chaudière avant de quitter le logement.

Vous pouvez toutefois tenter de nettoyer vous-même votre chaudière. Néanmoins, en cas de dysfonctionnement, n’essayez pas de la réparer et contactez plutôt un professionnel dans les plus brefs délais.